Attention messieurs, choisissez bien la mère de vos enfants car l'intelligence serait un gène transmis majoritairement par la femme !

Si vous êtes brillant, alors vous devriez remercier votre maman. Des recherches montrent que ce sont les mères qui sont responsables de la transmission des gènes de l’intelligence. Cela signifie peut-être enfin la fin de nombreuses années de stéréotypes sexistes.

Pour faire court et plus explicite, l'intelligence provient du chromosome X (la mère en possède 2) donc l'intelligence d'un enfant provient forcément de sa mère. Donc même si les pères lèguent certains gènes à leurs descendances, ceux-ci n'ont aucun impact sur l'intelligence de ces enfants. Cette idée provient de ce qu’on appelle « les gènes conditionnés ». Ces gènes agissent différemment selon leur disposition initiale. Ce qui est intéressant, c’est que certains des gènes qui sont concernés ne fonctionnent que s’ils viennent de la mère. Par exemple, si ce même gène vient du père, alors il est désactivé.

Cette même vérité s’applique pour le contraire ; certains gènes ne sont activés que s’ils viennent du père.D'après le conseil de recherches Médicales Sociales et de santé public américain, une étude a été menée sur 12686 jeunes âgés de 14 à 22 ans, cette étude visait surtout sur les questions basées sur l'intelligence, l'éducation, la société, les relations et l'économie, c'est en enquêtant sur les mamans que les chercheurs ont constaté que leur QI était supérieur à la moyenne.

Cependant, si nous allons au-delà de ce que la science déclare concernant notre génétique, les pères ne devraient pas être découragés. Ils contribuent beaucoup au développement de leurs enfants, surtout quand ils sont émotionnellement présents. « Le QI avec lequel nous sommes nés est important, mais pas décisif. »Une chose est sure nos chères mamans ont le pouvoir de donner la vie et un bonus qui s'appelle intelligence.

De vraies wonder women !

Vous pourriez également être intéressé par ces